Comme chaque année, j’ai eu le plaisir de me rendre au Salon International de l’Agriculture pour aller à la rencontre des agriculteurs, producteurs, artisans et éleveurs qui font la renommé de notre département.

Dans un premier temps, le lundi 24 février, j’ai fait parti de la délégation de la France insoumise, composée de mes collègues Loïc Prud’homme, Bénédicte Taurine, Caroline Fiat, Manuel Bompard ainsi que Barthélémy Chenaux, responsable du Livret Agriculture et Alimentation de l’Avenir en Commun. Ensemble, nous sommes allés à la rencontre de différents professionnels du milieu agricole comme notamment la Confédération Paysanne, la FNSEA, la Chambre d’Agriculture ou encore la Coopération Agricole. Nous avons pu nous entretenir sur des sujets cruciaux tel que la PAC, les pensions de retraite agricole qui vont chuter dû à l’absence du filet de solidarité, les accords de libre-échange, l’utilisation des pesticides, etc.

Ensuite, le mercredi 26 février, je suis retourné au salon pour me rendre plus spécifiquement sur le stand du département, où j’ai pu discuter avec les exposants présents, avant d’aller rendre visite aux éleveurs des races de chevaux Castillonnais et de Mérens, ainsi que les éleveurs des vaches gasconnes des Pyrénées.