Michel Larive

Député de la deuxième circonscription de l'Ariège

 

 

Porter votre parole, partout où cela est utile

Vous m’avez fait l’honneur de m’élire comme député pour défendre les valeurs humanistes, sociales et écologiques auxquelles vous et moi sommes viscéralement attachés. La tâche est rude mais mon effort, associé à celui de mes collègues de la France insoumise, sera sans relâche pour nous opposer à la politique destructrice d’Emmanuel Macron.
Parmi mes nombreux devoirs, je n’oublie pas celui de vous tenir constamment informé.e.s du travail effectué et c’est pourquoi, sur ce site, je vous rendrai compte régulièrement de notre actualité.

Edito


 

La loi sur l’école de la confiance, proposée par le Ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, a été votée à l’Assemblée nationale. Cette loi représente un réel danger envers notre modèle d’Education nationale. Elle fait entrer la logique marchande à l’école, alors qu’il faut préserver cette institution des logiques libérales, concurrentielles. L’élément notable qui ressort de cette proposition de loi est la culture de l’évaluation, que ce soit à l’égard des établissements ou des professeurs. En effet, prenons l’exemple de l’instauration du devoir d’exemplarité pour la communauté éducative. Cette mesure permettra de mettre en place de nouvelles sanctions disciplinaires à son égard. Voilà une belle définition de la confiance selon notre Ministre… Cette loi constitue également une attaque à la fonction publique. Depuis le début du quinquennat, la majorité n’a de cesse de répéter que le service public coûte trop cher et qu’ils comptent bien le réformer pour faire un maximum d’économie, au détriment des populations et du bien commun. Ces réformes n’épargnent pas l’école : recours aux contractuels, précarisation de la profession, flou sur les missions d’un fonctionnaire de l’Education nationale et notamment le rôle des surveillants qui seront, avec cette loi, autorisés à dispenser des heures de cours à la place des enseignants. Cette mesure est extrêmement problématique, les missions et qualifications de chacun sont loin d’être identiques. Les revendications portées par le mouvement des “Stylos rouges” sont légitimes. Ils réclament, outre une revalorisation de leur travail, une meilleure éducation pour les élèves, les étudiants et l’ensemble des personnels. Notre groupe parlementaire a déposé plus d’une centaine d’amendements sur ce texte, nous nous sommes largement mobilisés contre cette réforme. Mais malgré tous ces efforts, la loi a bel et bien été approuvée par la majorité.

Le mois de février a également été marqué par le vote de la carte scolaire dans notre département. L’Ariège va donc perdre 5 postes d’enseignants pour la rentrée 2019. Il y a deux semaines, j’intervenais dans l’hémicycle pour dénoncer ces fermetures. Depuis plus de 20 ans, nous entendons la même rengaine en Ariège comme dans tous les départements ruraux de France : “Vous devez rendre des postes”. Mais, comme me le disait une institutrice rencontrée lors d’une manifestation, ces postes ils ne les ont “pas volés” ! C’est toute la communauté éducative qui se sent coupable d’un délit qu’elle n’a pas commis.
L’école est souvent le dernier service public qui demeure dans nos vallées. C’est le dernier souffle de vie républicaine, ce sont les dernières rencontres, Les derniers rires, les derniers bruits. Le dernier commerce lui non plus n’a plus lieu de rester, il ne passe plus personne. Après, c’est le silence…Les locaux vides que l’on transforme en gîtes ruraux ou en logement sociaux. Sauf que personnes ne viendra s’installer dans ce village, surtout s’ils ont des enfants, parce que l’école est fermée. Depuis plus de 15 ans, l’administration souvent accompagnée des élus locaux, modifie la carte scolaire pour «l’optimiser » avec leur arme fatale, le RPI. S’il est des cas de figure où cette solution remplie son rôle de stabilisation du nombre d’établissement scolaire, il existe des cas, de plus en plus nombreux, ou cela se passe mal, très mal. Le principe du RPI concentré est tout d’abord de fermer toutes les écoles autour pour regrouper tous les élèves en un endroit, là il y a destruction d’établissement scolaire. Le RPI n’est pas la panacée de l’éducation nationale en zone rurale, il doit être employé à bon escient et souvent de façon provisoire ou transitoire. Aujourd’hui cette option est la seule solution proposée aux écoles rurales et lorsqu’il aboutit il est souvent définitivement installé. Aujourd’hui lorsqu’une école ferme, c’est une insulte à notre avenir et le gouvernement, dans sa grande responsabilité, amplifie les inégalités territoriales en la matière.

Cette semaine, la newsletter sera entièrement consacrée à notre niche parlementaire du 21 février 2019 et plus particulièrement à la proposition de loi pour l’instauration d’un fonds d’aide à la création artistique que j’ai eu l’honneur de porter. Bonne lecture à toutes et tous !

Ma semaine en image

du 15 au 22 mars 2019

Cahors : meeting avec nos candidat·e·s aux européennes

En meeting à Cahors avec nos candidat•e•s aux élections européennes, Anne-Sophie Pelletier et Gaëtan Escorbiac, pour défendre notre vision de l’Europe : défense de nos biens communs, mise en place de la souveraineté des peuples au cœur de l’Europe, pour le progrès social et écologique #MaintenantLePeuple ! ✊🏼

Retrouvez le programme France insoumise pour les élections européennes 👉🏼https://lafranceinsoumise.fr/…/20…/02/ProgrammeEurope-A5.pdf

Cahors : marche pour le climat

Du monde à Cahors pour la Marche pour le climat ✊🏼🌎 avec les insoumis•es locaux et nos candidat•e•s aux élections européennes Anne-Sophie Pelletier et Gaëtan Escorbiac !

Pamiers : visite au lycée Pyrène

En visite au lycée Pyrène de Pamiers, en compagnie du proviseur. Nous avons longuement échangé au sujet du projet d’établissement et de la carte des formations en Ariège.

Toulouse : visite des Halles de La Machine

Visite des Halle de La Machine à Toulouse aux côtés de Manuel Bompard.
‪Un lieu étonnant où sont exposées d’incroyables machines de spectacle. Ce projet s’inscrit également dans une démarche de transformation urbaine qui favorise la réappropriation de l’espace public. ‬

Paris : projection “J’veux du soleil !”

🎥 Avant première du film “J’veux du soleil” de mon collègue et ami François Ruffin avec Gilles Perret à Paris. Un film empli d’humanité, bravo !

Actualité

Retrouvez ici mon actualité la plus récente à l’Assemblée nationale, en Ariège ainsi que lors de mes déplacements en France et à l’étranger.

Le “Vrai débat” en Couserans

Le 8 mars dernier, le groupe d’action des insoumis·e·s du Couserans a organisé le “Vrai débat”, en réponse à la mascarade du Grand débat national proposé par la majorité. D’ailleurs, à l’heure des comptes, nous pouvons constater que nos concitoyen·ne·s n’ont pas été dupes : moins de 1% du corps électoral y a contribué ! Si notre...

Lire la suite…
Le “Vrai débat” en Couserans

Qu’est ce qu’une niche parlementaire ?

La niche parlementaire représente le jour de l’année où les groupes d’oppositions, comme la France insoumise, peuvent présenter leur propre ordre du jour à l’Assemblée, afin qu’il soit amendé et débattu par tou·te·s les député·e·s. En l'occurrence, notre groupe a décidé de présenter le 21 février dernier, six propositions de loi,...

Lire la suite…
Qu’est ce qu’une niche parlementaire ?

Grand débat : saisie du CSA

Le 21 janvier 2019, j'ai saisi le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) pour réclamer que le temps de parole d'Emmanuel Macron pendant le "Grand Débat" soit décompté de celui du groupe La République En Marche. Emmanuel Macron profite de ce débat pour se payer des clips de...

Lire la suite…
Grand débat : saisie du CSA

Rencontres citoyennes

Depuis le début de mon mandat, j’ai pu rencontrer dans mes permanences parlementaires nombres de citoyennes et citoyens pour entendre leurs doléances personnelles ou vis-à-vis de la politique menée par le gouvernement. À partir du mois de mars, des rendez-vous citoyens auront lieux deux vendredis par mois dans mes...

Lire la suite…
Rencontres citoyennes

Merci de partager

Vous aimez le site ? Faites-le connaître en le partageant avec vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer