Michel Larive

Député de la deuxième circonscription de l'Ariège

 

 

Porter votre parole, partout où cela est utile

Vous m’avez fait l’honneur de m’élire comme député pour défendre les valeurs humanistes, sociales et écologiques auxquelles vous et moi sommes viscéralement attachés. La tâche est rude mais mon effort, associé à celui de mes collègues de la France insoumise, sera sans relâche pour nous opposer à la politique destructrice d’Emmanuel Macron.
Parmi mes nombreux devoirs, je n’oublie pas celui de vous tenir constamment informé.e.s du travail effectué et c’est pourquoi, sur ce site, je vous rendrai compte régulièrement de notre actualité.

Edito


 

La ferveur des Gilets jaunes est loin d’être retombée, nous entrons dans la 12ème semaine du mouvement et les esprits ne semblent pas s’être apaisés malgré le Grand Débat. Personne n’est dupe. Ce Grand débat est en réalité la grande tribune politique de La République En marche qui mène sa campagne pour les européennes. Ma saisine du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a d’ailleurs été approuvée par d’autres élu·e·s et citoyen·ne·s, et le CSA réfléchit désormais au décompte du temps de parole de la majorité présidentielle lors des prochains mois. En effet, les  prises de paroles interminables du Président de la République pendant les discussions avec les maires, retransmises en direct et souvent en intégralité sans retour plateau, par les chaînes d’information en continu, lui ont permis de faire la promotion de son projet politique et ce, à peine quelques mois avant les élections européennes. Des questions orientées pour un débat qui s’annonce stérile; voilà comment monsieur Macron répond aux attentes légitimes des françaises et des français ! Ce stratagème politique vise à donner une légitimité aux choix politiques qu’il souhaite mettre en place depuis le début de son quinquennat, puisque comme lui et sa majorité aiment à le répéter : ils ne changeront pas de cap malgré le désaveu qui ne cesse de se faire entendre dans le pays. L’écran de fumée mis en place par le Grand débat ne satisfait personne, comme en témoigne le rassemblement intersyndical d’hier, qui a réuni les Gilets jaunes, les Gilets rouges, des retraité·e·s, des enseignant·e·s, des élu·e·s, derrière les mêmes revendications : plus de démocratie et de justice sociale. En Ariège, avec ma collègue Bénédicte Taurine, nous avons réceptionné la semaine dernière plus de 41.500 signatures pour une pétition qui réclame la destitution du Président et plus de 4000 en faveur du RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne). Nous remettrons officiellement ces documents à Richard Ferrand, en espérant que la majorité en fasse bon usage.

Toute proportion gardée, une crise politique et sociale est également à l’oeuvre au Venezuela. Et puisque la France insoumise ne cesse d’être questionnée à ce propos, je me dois de faire un point sur notre position à ce sujet.
Tout d’abord, il ne s’agit pas ici d’approuver ou de désapprouver l’action de M. Maduro, mais de dénoncer l’ingérence étrangère dans les affaires internes d’un pays souverain au mépris de toutes les règles du droit international.
J’aimerais revenir sur la réaction du Président Macron qui a approuvé à son tour, après Jair Bolsonaro et Donald Trump, l’auto-proclamation  de Juan Guaido comme Président du Venezuela par intérim. En se joignant aux américains et au groupe de Lima pour reconnaître Juan Guaido nouveau Président du Venezuela, Emmanuel Macron a eu un comportement complètement irresponsable et dangereux. Il cautionne ici un coup d’état en contradiction frontale au droit international. Vingt-et-un des vingt-huit pays de l’Union Européenne reconnaissent M. Maduro comme Président de la République au Venezuela. L’ONU réprouve ce coup d’état et considère M. Maduro comme chef de l’état légitime. La position inconsciente de notre Président de la République fragilise de façon terrible la crédibilité de la diplomatie française, pourtant reconnue dans le monde entier. De plus M. Macron se livre à un deux poids deux mesures insensé : quand les gilets jaunes sont vus comme séditieux, les partisans du MUD sont salués pour leur courage. Dans un tweet du 24 janvier dernier, le Président Macron déclarait : “Après l’élection illégitime de Nicolás Maduro en mai 2018, l’Europe soutient la restauration de la démocratie. Je salue le courage des centaines de milliers de Vénézuéliens qui marchent pour leur liberté.” Par ce message, notre Président se range derrière les positions belliqueuses de Donald Trump, dont la politique de sanctions et de blocus financier asphyxie déjà littéralement le Venezuela et qui n’exclut désormais plus l’option militaire pour se débarrasser définitivement de Nicolas Maduro. Il est primordial que le sommet prévu demain, jeudi 7 février à Montevideo, où seront présents tous les acteurs de la crise vénézuélienne, résolve de façon démocratique le conflit dans ce pays, afin d’éviter à tout prix le conflit armé, civil ou militaire. Pro Maduro, anti Guaido ou inversement, la question n’est pas là. La France devra se montrer exemplaire demain, afin de favoriser l’émergence de solutions politiques pacifiques au Vénézuela, en toute impartialité et dans le respect du droit international qui veille aux équilibres fragiles des relations internationales.

Ma semaine en image

du 08 au 15 février 2019

Paris : Test glyphosate

Avec mes collègues Mathilde Panot et Bénédicte Taurine nous sommes allé•e•s faire des tests pour détecter notre taux de #glyphosate. Vous pouvez également faire le test ! #GlyphoTest #CampagneGlyphosate Résultats dans 15 jours…

Niche parlementaire 2019 | Droit à la création artistique

Débat en commission de notre proposition de loi pour instaurer un fonds d’aide à la création artistique. Retrouvez tous les détails de la loi ici : https://lafranceinsoumise.fr/assemblee-nationale/niche-parlementaire-du-21-fevrier-2019/proposition-de-loi-visant-a-linstitution-dun-fonds-de-soutien-a-la-creation-artistique/

Pour avoir plus d’information sur la niche parlementaire de la France insoumise : https://lafranceinsoumise.fr/assemblee-nationale/niche-parlementaire-du-21-fevrier-2019/

Foix : manifestation intersyndicale des retraités ariégeois

La manifestation intersyndicale pour les retraites a rassemblé plusieurs centaines de personnes à Foix. Beaucoup de gilets jaunes ont rejoint le cortège pour défendre la dignité humaine et le droit à une retraite décente. Il est grand temps de mettre fin aux politiques ignobles qui plongent nos anciens dans la précarité et la misère.

Assemblée nationale : reprise des auditions du groupe de travail

Début des premières auditions du nouveau chapitre du groupe de travail que je préside, sur les conditions de travail à l’Assemblée nationale.
Dans ce cadre, nous avons organisé une table ronde sur les notions de risques psychosociaux et de harcèlement.

Gond-Pontouvre : réunion publique “Culture”

À Gond-Pontouvre (à côté d’Angoulême), j’ai animé une réunion publique sur le thème de la Culture. Merci à toutes les personnes présentes qui sont venues enrichir le débat. Des échanges de qualité dans une bonne ambiance. La rencontre s’est terminée par une auberge espagnole où nous avons pu continuer nos discussions.
Merci encore aux insoumis·es de Charente pour leur accueil et l’aide à la préparation de ce week-end, ainsi qu’aux membres du livret culture de la France insoumise qui ont permis ce déplacement.

Actualité

Retrouvez ici mon actualité la plus récente à l’Assemblée nationale, en Ariège ainsi que lors de mes déplacements en France et à l’étranger.

Au “grand débat” les ONG opposent leurs “grands constats” !

Séance de Questions au Gouvernement : j'interpelle le 1er Ministre au sujet des inégalités de répartition des richesses, suite aux rapports d' Oxfam et d'Attac. « À votre « grand débat », les ONG Oxfam et Attac vous opposent leurs « grands constats ».Les 26 individus les plus riches de la planète possèdent autant de richesses que la moitié de...

Lire la suite…
Au “grand débat” les ONG opposent leurs “grands constats” !

Grand débat : saisie du CSA

Le 21 janvier 2019, j'ai saisi le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) pour réclamer que le temps de parole d'Emmanuel Macron pendant le "Grand Débat" soit décompté de celui du groupe La République En Marche. Emmanuel Macron profite de ce débat pour se payer des clips de campagne pour les Européennes de 2019, aux frais du...

Lire la suite…
Grand débat : saisie du CSA

Rencontres citoyennes

Depuis le début de mon mandat, j’ai pu rencontrer dans mes permanences parlementaires nombres de citoyennes et citoyens pour entendre leurs doléances personnelles ou vis-à-vis de la politique menée par le gouvernement. À partir du mois de mars,...

Lire la suite…
Rencontres citoyennes

Visite des établissements scolaires ariégeois

À l’Assemblée nationale, la commission des affaires culturelles et de l’éducation dans laquelle je siège, a largement été sollicitée depuis le début du mandat. De nombreux textes y ont été votés et j’ai eu à défendre la position de la France insoumise sur ParcouSup, les écoles hors...

Lire la suite…
Visite des établissements scolaires ariégeois

Éducation : des perspectives pour l’Ariège

Dans le cadre du déploiement imminent de la fibre sur tout le territoire ariégeois, j’ai pu m’entretenir avec différents acteurs concernés. De ces échanges, il est ressorti un besoin de formation adaptée, qui m’a permis de faire le lien avec le lycée professionnel Aristide Bergès de Saint-Girons. En...

Lire la suite…
Éducation : des perspectives pour l’Ariège

Merci de partager

Vous aimez le site ? Faites-le connaître en le partageant avec vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer