Mercredi 5 février se tenait à Toulouse la réunion du Comité Technique Académique destinée à arrêter la carte des formations pour la rentrée 2020. Fait inhabituel : la carte scolaire n’a pas été discutée. Elle sera arrêtée vraisemblablement fin mars, après les élections municipales…

J’avais interpelé le Recteur et la Présidente de Région par courrier pour appuyer les demandes du lycée professionnel Dr. Frédéric Tissié de Saverdun, concernant l’ouverture d’un BTS TSMA, et celles du lycée Professionnel Aristide Bergès de Saint-Girons, concernant l’ajout d’un module complémentaire sur les métiers de la fibre au Bac Pro TISEC.

Malheureusement, j’ai appris ce matin (jeudi 6 février) que les demandes des lycées professionnel de Saverdun et de Saint-Girons n’ont pas été acceptées. Le rectorat retire 33 ETP dans l’enseignement secondaire en Occitanie. L’Ariège sera amputée de 2,22 ETP à la rentrée de septembre.

Une fois de plus, nous assistons au sabotage de nos services publics au détriment de la population, en particulier dans nos territoires ruraux. Je suis profondément indigné par ces décisions.