Mercredi 21 novembre, j’ai été ravi de recevoir la visite de maires ariégeois·es à l’Assemblée Nationale, à l’occasion du 101ème Congrès des Maires.

C’est toujours un véritable plaisir d’accueillir en ces lieux les élu.e.s de mon département. J’ai pu leur faire visiter mon lieu de travail ainsi que les salles mythiques du Palais Bourbon : la salle des Pas Perdus, celle des Quatre-Colonnes, ou encore la bibliothèque. Six d’entre eux ont pu assister à la séance des questions au gouvernement, qui ont lieu tous les mardis et mercredis après-midi. Le hasard du calendrier faisant bien les choses, il s’agissait de la semaine où j’avais été désigné pour poser la question de notre groupe parlementaire au gouvernement.

Durant cette après-midi, nous avons pu échanger sur de nombreux sujets, aussi bien nationaux qu’ariégeois, et ainsi pu aborder les problèmes concrets rencontrés sur le terrain. En parallèle de la tournée des maires que j’effectue dans ma circonscription, en Ariège, je suis ravi de pouvoir les rencontrer dans un autre contexte lorsqu’ils viennent me rendre visite à Paris.

Emmanuel Macron, lui, n’a même pas pris la peine d’intervenir devant les congressistes cette année, contrairement à ce qu’il avait promis et malgré le désarroi exprimé par les élu.e.s depuis de nombreux mois.