En commission des affaires culturelles, j’ai auditionné Mme Léridon, pressentie pour siéger au sein du collège du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

« Madame LERIDON, dans un article paru jeudi dernier dans Telerama, la journaliste Aude Dasonville décrit une télévision incapable de donner à voir les jeunes, les personnes âgées, les inactifs, les handicapés ou les habitants de villes ou quartiers périphériques, tels qu’ils existent réellement en France. Certes, la part des personnes perçues comme non-blanches a augmenté de 2 point depuis 2016. Ce chiffre est tiré du bilan du baromètre de la diversité de la société française à la télévision. Il s’est
intéressé :
– Aux dix-huit chaînes de la TNT gratuite
– Tous genres confondus
– Une semaine de juin et une semaine de septembre
– Entre 17 et 23 heures
– Soit 1 450 heures de programmes examinés et 37 100
personnes à l’écran.
Cela dit, la part des personnes « perçues comme blanches » reste très majoritaire puisqu’elle représente encore 83 % !
Hier, Mémona Hintermann-Afféjee, l’ancienne conseillère chargée du dossier au CSA (parce qu’elle vient l’institution), a posé une question remplie de vérité. Elle a interrogé : « Où sont passées les femmes de ménage ? Où sont passées les mamans, les grands-pères de tous ces jeunes à capuche ou à casquette que l’on nous montre ? ».
Cette personne, qui est spécialiste du manque de diversité sociale montrée à l’écran, porte une analyse avec laquelle je suis plutôt d’accord. Une société ne peut effectivement pas fonctionner correctement si des gens qui vont travailler, peut-être dans des emplois précaires, trouvent que l’image qu’on leur renvoie ne leur ressemble pas. Ces défaillances dans la représentativité de toutes les couches de la société encouragent la méfiance à l’égard de la classe médiatique. Ma question est donc simple : Comment, si vous devenez membre du CSA, vous souhaitez améliorer véritablement la représentativité des français et des françaises dans le secteur audiovisuel, dans la mesure où les tentatives jusqu’ici entreprises n’ont pas été très efficaces ? »