La future réforme des retraites telle qu’elle a été annoncée, s’annonce catastrophique pour les artistes-auteurs.
Avec le livret Culture de la France insoumise, nous avons souhaité dénoncer cette réforme à venir et apporter tout notre soutien aux artistes, qui sont déjà pour la plupart, touchés par la précarité.

La culture est le pivot essentiel du développement de nos sociétés. Il n’y a pas de diffusion artistique sans création artistique, donc sans artistes-auteurs pour lui donner un sens.

Retrouvez notre communiqué :

La future réforme des retraites s’annonce désastreuse pour les artistes-auteurs. En effet, les régimes de retraite actuels tendent à être modifiés par un système universel, qui pénaliserait de facto les artistes-auteurs, dont le régime nécessite des aménagements spécifiques.

À l’Assemblée nationale, la France insoumise oeuvre pour que les artistes-auteurs soient reconnus à leur juste valeur. Malheureusement, lors de la présentation de notre proposition de loi visant à instaurer un fonds d’aide à la création artistique, nous avons été confrontés à une méconnaissance de la part de députés de tous bords, quant à la situation des artistes relevant d’un statut d’indépendant. Il apparaît pourtant primordial de doter tous les artistes d’un statut social, reconnaissant ainsi l’importance de leur activité dans la construction de nos sociétés. Au lieu de ça, le gouvernement s’apprête à fragiliser de nouveau un secteur déjà frappé d’une grande précarité. Comme le souligne à juste titre les artistes-auteurs dans leurs revendications : « Ne pas protéger aujourd’hui les auteurs, c’est mettre en péril toute la culture française et menacer l’avenir d’une bonne partie de son économie et de son rayonnement international. »

Dans les pas des consignes dictées par l’Union Européenne, le gouvernement privilégie le concept de diversité à celui d’exception culturelle. Il fait le choix du particularisme et de la singularité contre l’universalisme. Si la majorité persiste en ce sens, en faisant le choix de la culture comme marchandise, au détriment de ceux qui la créent, nous pouvons effectivement craindre une « extinction culturelle ». La culture est le pivot essentiel du développement de nos sociétés. Il n’y a pas de diffusion artistique sans création artistique, donc sans artistes-auteurs pour lui donner un sens.

Par ce communiqué, nous souhaitons apporter tout notre soutien aux revendications légitimes des artistes-auteurs, et leur faire savoir qu’ils peuvent compter sur notre appui pour accompagner les transformations et améliorations nécessaires à la reconnaissance méritée des artistes dans notre société.”

Plus d’informations sur la situation des artistes-auteurs : http://www.extinction-culturelle.fr
Illustration de l’article ©Roland Garrigue extrait de http://www.extinction-culturelle.fr/contributions/

Le communiqué original :