J’ai appris avec tristesse le décès brutal de Michel Pintenet, quelques mois seulement avant de prendre sa retraite bien méritée, tandis qu’il se trouvait en déplacement à l’étranger, en compagnie d’artistes.

Homme d’une grande culture, passionné par son métier, son engagement pour le développement culturel de l’Ariège fut sans borne. Il a assuré avec brio la direction de la scène nationale de l’Estive durant les quinze dernières années. De partenariats en partenariats, il avait réussi à amener des spectacles de qualité jusque dans les coins les plus reculés du département. J’ai eu personnellement le grand plaisir de collaborer avec Michel, lorsque je présidais le festival des Théâtrales en Couserans.

Je souhaite exprimer mes plus sincères condoléances à ses proches, et à toutes celles et ceux qui l’ont comme moi apprécié. Sa mémoire marquera à jamais l’histoire de la scène nationale de l’Estive.