Lundi 03 décembre, je rencontrais des Gilets Jaunes ariégeois à ma permanence parlementaire de Pamiers. Suite à cette rencontre et à des échanges très constructifs, je porterai leurs doléances à Paris.