Du 22 au 25 août 2019 se tenaient à Toulouse les Amphis d’été de notre mouvement La France Insoumise. C’est la première fois que la ville rose accueillait cet événement, qui s’était tenu à Marseille les deux années précédentes.

Près de 3.000 participant.e.s venu.e.s de la France entière ont répondus à l’appel. Plus de 130 conférences et ateliers ont eu lieu durant ces 4 jours, avec près de 250 intervenants dont environ la moitié ne faisaient pas partie de la France Insoumise, ce qui montre l’ouverture dont nous savons faire preuve. Comme chaque année, le village associatif proposait une cinquantaine de stands de LFI, d’associations, d’organisations non-gouvernementales et de partis internationaux.

Lors de mon passage aux Amphis, j’ai pu assister à plusieurs conférences, dont celle intitulée “La fin des universités pour tous”, ou une autre au sujet de la privatisation des barrages, qui nous concerne plus directement en Ariège. J’ai aussi pu participer à un débat sur les enjeux de la culture en Europe, puis au sujet des gilets jaunes, comme “mouvement artistique”. Je suis moi-même intervenu à plusieurs reprises, à la tribune, dans le cadre d’une rencontre en culture insoumises, et pour parler de la situation des intermittents du spectacle. 
 
L’actualité de cet été nous a conduit à organiser une grande déambulation dans le centre ville de Toulouse, pour soutenir la campagne de recueil de signatures pour le référendum d’initiative partagée contre la privatisation du groupe Aéroport de Paris. J’ai participé, aux côtés de nombreux députés nationaux et européens de la France Insoumise, ainsi que plusieurs centaines de militant.e.s, à cette manifestation festive. Les insoumis.e.s, solidaires des participants au contre-sommet du G7 organisé à Hendaye pour protester contre la réunion des “puissants” qui avait lieu à Biarritz du 24 au 26 août, ont déployé une banderole “La planète brûle, les pyromanes sont au G7” en marge de nos Amphis.
 
Cet événement annuel est très important pour la vie de notre mouvement. Il nous permet de nous rassembler et de débattre ensemble de sujets variés. Il s’agit aussi d’une occasion pour les militant.e.s de parfaire leur compréhension du monde et leur analyse politique. Au menu cette année se trouvaient le rappel des principes fondamentaux et du projet politique de la France Insoumise, l’analyse des nombreuses réformes menées par les macronistes, des conférences pour se préparer aux échéances électorales à venir, des débats concernant notre stratégie, des formations sur l’auto-organisation ou comment aider la population à prendre en main son destin, des cours pour s’initier aux méthodes de l’éducation populaire, des informations concernant la catastrophe écologique en cours et les moyens d’y faire face, des réflexions sur les questions géopolitiques internationales et le maintien de la paix dans le monde, et bien d’autres choses encore !