Le 8 novembre dernier a eu lieu à Foix un rassemblement contre les Obligations de Quitter le Territoire Français (OQTF) qui se multiplient depuis des mois en Ariège, et pour soutenir les familles concernées.

Les Collectifs d’accueil et d’aide pour les demandeurs d’asile en Ariège font un formidable travail. J’étais à leur côté lors de cette journée pour leur apporter mon soutien. À cette occasion, j’ai été reçu par la sous-Préfète et le directeur du bureau des étrangers, pour discuter de la situation. J’ai demandé que les représentant·e·s des familles migrantes en cours de procédure soient reçus au plus vite. Quelques jours plus tard, j’ai obtenu que les représentant·e·s de 3 familles menacées d’expulsion soient reçus à la préfecture afin d’apporter des éléments nouveaux tendant à démontrer que les demandeurs d’asile concernés sont en danger de mort dans leur pays.

Cette réunion a pu se tenir dans les locaux de la Préfecture. Je me réjouis de cette nouvelle, qui je l’espère, aboutira à la révision des dossiers de chacun·e de ces réfugié·e·s.

Merci aux membres de ces Collectifs, acteurs majeurs dans la quête d’une société humaniste que nous appelons de nos vœux.