Dans le cadre du déploiement imminent de la fibre sur tout le territoire ariégeois, j’ai pu m’entretenir avec différents acteurs concernés.

De ces échanges, il est ressorti un besoin de formation adaptée, qui m’a permis de faire le lien avec le lycée professionnel Aristide Bergès de Saint-Girons. En effet, ce lycée, malgré l’attractivité de la structure et la compétence du corps professoral, souffre d’une baisse de fréquentation. L’ouverture d’une nouvelle filière, en l’occurrence FTTH (Fiber To The Home), permettrait d’y impulser un nouveau souffle.
Fin novembre, j’ai pu m’entretenir avec le cabinet du Ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, afin de lui exposer cette proposition. Au regard des moyens pédagogiques et matériels dont dispose l’établissement, le ministère a décidé d’accompagner ce projet afin de le concrétiser dans un avenir très proche. L’ouverture de cette formation permettrait sans doute de péreniser l’établissement et ouvrirait des perspectives d’emploi en Couserans.