J’interviens dans l’hémicycle sur la proposition de loi relative au délai d’intervention du juge des libertés et de la détention en rétention administrative à Mayotte.

” La durée d’intervention du juge des libertés à Mayotte pour une personne étrangère placée en rétention pourrait être de 5 jours, alors qu’en France métropolitaine, les personnes en rétention peuvent être privées d’un tel droit durant 2 jours.
Les personnes étrangères à Mayotte sont des humains comme les autres ! Nous devons nous donner les moyens pour que les droits des personnes étrangères en rétention soient les mêmes partout sur le territoire. “